Un nouveau FIL pour la nouvelle année!

Grâce à vos commentaires, le magazine a désormais un nouveau look et un plus grand éventail d’articles, de notre nouvelle campagne sur les réfugiés syriens à nos sources de financement, en passant par des données factuelles et chiffrées sur les conflits à Gaza et en République centrafricaine. Vous trouverez des informations sur l’action d’Amnesty dans le monde, des articles et des interviews de personnes avec qui nous travaillons, de superbes photos, nos tweets et posts Facebook préférés de 2014, un quiz et bien d’autres choses encore.

Près de 650 personnes nous ont écrit du monde entier pour donner leur avis et nous dire ce qu’elles attendaient du FIL. Un immense merci à vous!

Surtout, continuez à nous envoyer vos commentaires et vos idées (thewire@amnesty.org) - LE FIL est votre magazine mondial, consacré tout entier notre mobilisation commune pour changer les choses.

Posted in Australie, Chine, États-Unis, Israël et territoires palestiniens occupés, Jordanie, Mexique, Myanmar, Nauru, Papouasie - Nouvelle Guinée, Personnes en danger, République centrafricaine, Syrie | Leave a comment

Un anniversaire au goût amer pour les femmes en Égypte

Manifestation contre le harcèlement sexuel, au Caire ©Getty Images.

Manifestation contre le harcèlement sexuel, au Caire ©Getty Images.

Par Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d’Amnesty International.

Les rues sont vides. Les prisons sont pleines. Le 4e anniversaire de la « Révolution du 25 janvier » se déroule dans le plus grand silence, nombre des jeunes militants qui en ont été les chefs de file se trouvant désormais derrière les barreaux.

Pour de nombreuses femmes en Égypte, ce dimanche ravivera des souvenirs particulièrement amers – souvenirs d’un bref moment pendant lequel elles ont cru qu’un avenir meilleur s’ouvrait enfin.
Les femmes se sont tenues aux côtés des hommes tout au long du soulèvement de 2011. Mais depuis, s’abat sur elles une vague de violences et de discriminations.

Et il n’y a pas d’endroit où se mettre à l’abri. Lire la suite

Posted in Discrimination, Droits des femmes, Egypte | Leave a comment

Arabie saoudite : la question que tout le monde se pose

The late Saudi King Abdullah bin Abdulaziz al-Saud ©BRENDAN SMIALOWSKI/AFP/Getty Images

Le roi Abdallah bin Abdul Aziz al Saoud, aujourd’hui décédé. ©BRENDAN SMIALOWSKI/AFP/Getty Images

Par Sevag Kechichian, chercheur d’Amnesty International sur l’Arabie saoudite

Le décès du roi d’Arabie saoudite a, une fois encore, placé sous les feux des projecteurs internationaux le bilan en matière de droits humains de ce pays pétrolier du Moyen-Orient.

Une question est sur toutes les lèvres : « Quel sera l’héritage laissé par le roi Abdallah bin Abdul Aziz ? »

La réponse n’est pas si simple.

Depuis son accession au trône en 2005, le roi Abdallah a lancé plusieurs réformes positives.

Les femmes sont, par exemple, lentement entrées au Conseil consultatif, puissant organe chargé de conseiller le roi, et ont progressivement été intégrées dans le monde professionnel, certaines étant même autorisées à travailler dans les tribunaux en tant qu’avocates.

Le roi Abdallah est à l’origine de l’ouverture d’une dizaine d’universités et de l’allocation de bourses généreuses à plusieurs milliers de citoyens saoudiens pour leur permettre d’étudier à l’étranger. Il aurait également lancé d’ambitieuses réformes judiciaires, qui n’ont pas vraiment abouti.

Il a même ordonné l’établissement d’une Commission nationale des droits humains et autorisé la création d’une organisation de défense de ces droits censée être indépendante.

Les bonnes nouvelles s’arrêtent là.

Lire la suite

Posted in Arabie saoudite, Femmes, Torture et mauvais traitements | Leave a comment

Nous avons besoin d’un traité mondial sur les responsabilités des entreprises

A woman from Ikarama village points at the river next to her house, which has been polluted by an oil spill, Niger Delta, Nigeria, May 2013 © Amnesty International.

Une femme du village d’Ikarama montre la rivière à côté de chez elle qui a été pollué par un déversement d’hydrocarbures. Delta du Niger, Nigeria, mai 2013 © Amnesty International.

Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International. 

Le débat a été animé, c’est le moins que l’on puisse dire. Ce débat portait sur la création d’un traité international contraignant sur les responsabilités des entreprises envers les droits humains. Il a révélé de profonds clivages entre les pays du Sud (très favorables au traité) et l’Europe et d’autres pays membres de l’OCDE (farouchement opposés au traité). Les groupes de la société civile soutiennent globalement la négociation d’un tel traité alors que les entreprises y sont globalement opposées.

Le débat s’est ouvert il y a plus de six mois au sein de l’ONU, à Genève, et risque de ne pas beaucoup mobiliser l’attention lors du Forum économique mondial de cette année. Pourtant, il faudrait que ce soit le cas.

Je suis en effet persuadé qu’une législation contraignante en matière de droits humains est le seul moyen efficace de combattre les abus des entreprises dans ce domaine. Il ne se passe pas une semaine sans qu’Amnesty International ne recense de tels abus.

Lire la suite

Posted in Entreprises et droits humains, Responsabilité des entreprises | Leave a comment

Cinq moyens d’agir maintenant en faveur de Raif Badawi

Raif Badawi. Credit: Ensaf Haidar

Raif Badawi. © DR

Il faut de toute urgence que les autorités saoudiennes mettent fin à la flagellation de Raif Badawi et le libère immédiatement. Voici ce que vous pouvez faire.

En mai 2014, les autorités saoudiennes ont condamné Raif Badawi à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouet. Il a été reconnu coupable d’avoir insulté l’islam dans ses écrits et sur son site Internet, créé pour encourager le débat public.


Vendredi 9 janvier 2015, Raif a reçu la première série de 50 coups de fouet extrêmement douloureux. Un témoin a déclaré : « Il était silencieux, mais on voyait qu’il souffrait terriblement. » Raif doit maintenant subir une nouvelle série de 50 coups de fouet, probablement tous les vendredis pendant 19 semaines. Cela ne peut pas continuer.

Lire la suite

Posted in Arabie saoudite, Censure et liberté d'expression, Internet et médias sociaux, Prisonniers d'opinion, Torture et mauvais traitements | 7 Comments