En images : «Nous vivons ici», déclarent des milliers de militants à travers l’Afrique

Par Bridget Burrows, chargée de campagne régionale sur les bidonvilles en Afrique au sein d’Amnesty International.

De N’Djamena à Harare, du Caire à Accra, de Port Harcourt à Nairobi, des habitants de quartiers informels et des personnes touchées par les expulsions forcées se sont mobilisées par milliers du 17 au 25 mars pour réclamer la fin des expulsions en Afrique, à l’occasion d’une semaine d’action organisée par des militants du droit au logement avec Amnesty International et des organisations partenaires locales.

Des actions ont également été menées durant cette semaine au Togo, au Mali, au Sénégal et au Burkina Faso, au cours desquelles des milliers de personnes ont montré leur soutien et leur solidarité.

Sakwa Frank, une habitante du bidonville de Mathare, à Nairobi (Kenya), a commenté cette mobilisation :

« C’était formidable de voir autant d’habitants de quartiers informels, même du Ghana, du Nigeria et du Zimbabwe, qui ont été laissés pour compte par nos gouvernements depuis tellement longtemps, se mobiliser pour dire “Nous vivons ici”, en étant bien informés et sans violence, et demander que leurs droits soient respectés. »

Regardez le diaporama pour avoir un aperçu des actions enthousiasmantes qui se sont déroulées au cours de cette semaine, et ajoutez votre voix à celle des personnes de toute l’Afrique en signant la pétition.

 

Le diaporama nécessite JavaScript et Flash Player. Télécharger Flash.

Posted in Non classifié(e) | Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>