Célébrer les droits des Roms en musique

 

Florence Joelle © Florence Joelle

par Jameen Kaur, coordonnateur Campagnes d’Amnesty International

La musique est souvent utilisée pour inspirer, pour refléter le monde qui nous entoure, pour célébrer la vie ou encore pour donner une voix à la lutte pour la dignité humaine. Alors quand Amnesty International Pays-Bas et des musiciens roms ont décidé de faire le CD Listen to Roma Rights, ils ont créé un nouvel espace permettant à des artistes roms de se faire entendre, ainsi qu’une nouvelle possibilité pour la campagne d’Amnesty International Ici et maintenant, droits humains pour les Roms ! d’agir en vue de mettre fin à la discrimination contre les Roms en Europe.

La musique est solidement ancrée dans la culture rom et, grâce à la participation d’artistes vivant dans plus de 15 pays d’Europe et d’Amérique, les morceaux réunis sur l’album Listen to Roma Rights illustrent magnifiquement sa richesse et sa diversité. Le CD compte 23 titres, qui vont de la musique folk ou classique au hip-hop et au reggae, en passant par le funk, le jazz, le blues ou des rythmes plus électroniques. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Tous les morceaux sont des dons ou ont été écrits exprès pour cette occasion.

En tant que chargé de campagne pour Amnesty International, j’ai eu la chance de pouvoir discuter avec certaines des personnes impliquées.

« La chanson que j’ai donnée pour le CD s’appelle How many chickens are you missing today?, elle a un parfum de rumba/flamenco. Je l’ai écrite après que des milliers de Roms ont été expulsés de force en France en 2010. Elle est adressée à Nicolas Sarkozy, François Hollande et Adolf Hitler, et aussi au conseil municipal de Basildon pour les expulsions de Dale Farm », m’a expliqué la musicienne Florence Joëlle.

Dans un style complètement différent, Theme for N.Y., un morceau instrumental à la guitare du Paulus Schäfer Trio, évoque l’atmosphère d’une balade dans Central Park, à New York, par un dimanche après-midi paisible. Ce titre a été produit par Richard Halmond, de la société Moncq Records. Il explique : « Je suis vraiment ravi d’être associé à ce CD et au travail d’Amnesty. La musique joue un rôle tellement important dans la vie des gens, c’est formidable qu’on puisse créer un lien avec eux à travers ce CD et en même temps les encourager à agir sur un thème aussi important – pour mettre fin à la discrimination dont souffrent les Roms chaque jour. »

Le mot « Rom » signifie, par extension, « être humain ». Florence me dit que, si elle est musicienne dans l’âme, elle est également militante en faveur des droits humains : « La première fois que j’ai rencontré des sympathisants d’Amnesty, c’était devant l’ambassade de France. J’étais là pour manifester contre les expulsions forcées de Roms en France. Il est important que les gens se rendent compte des brimades et de la discrimination dont les Roms sont victimes jour après jour, pas parce qu’ils ont fait quoi que ce soit mais juste parce qu’ils existent. Il est important que les gens agissent contre ça. Je pense souvent au poème de Martin Niemöller “…ils sont venus chercher les communistes… Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait personne pour protester”. »

Le CD comporte bon nombre de morceaux entraînants, comme Romani Kultura d’Al-Alion et Musto. Il y a aussi la musique de style « urban sound » du Serbe KALavec la chanson My Dog, qui contraste avec la voix apaisante de Mustafa Zekirov qui demande, dans Soske, « Pourquoi les gadjé ont peur de nous ? Pourquoi ils nous montrent du doigt ? En passant à côté de nous ils nous crachent dessus ».

Comme le dit Florence Joëlle : « Il y a d’excellents morceaux sur Listen to Roma Rights. Je connaissais certains des artistes, comme Shukar Collective, The Rosenberg Trio, Boban Marković ou Sabrosa, par exemple. Mais c’était également intéressant de découvrir des musiques que je ne connaissais pas, j’adore Salute to Bach interprété par Budapest Bár ! »

Vous pouvez passer à l’action pour la campagne Ici et maintenant, droits humains pour les Roms ! Signez notre pétition en ligne, qui demande à la Commission européenne d’user de tous ses pouvoirs pour mettre fin à la discrimination envers les Roms en Europe.

 

Vous pouvez également télécharger le CD complet ou des titres à l’unité sur iTunes. Tous les fonds récoltés par le biais des téléchargements serviront à financer notre action en faveur des droits humains.

 

 

Posted in Défenseurs des droits humains et militants, Discrimination, Europe et Asie centrale, Non classifié(e) | Tagged | Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>